Araneus quadratus (Clerck, 1757)

Araneus quadratus (Clerck, 1757) : l’épeire à quatre points

La coloration est variable : du vert-jaunâtre au brun orangé. Les points de l’abdomen sont une constante. Il existe les sous-espèces minimus et subviridis pour lesquelles je n’ai pas de clé de détermination. Cette planche en couleurs décrit précisément la morphologie de l’espèce. La toile est tissée près du sol et celle de la femelle comporte une cachette où se réfugier. Cette araignée se trouvait en compagnie d’autres spécimens, sur une clôture relativement basse. En effet, le mont Lozère est envahi par les criquets qui constituent une nourriture facile et abondante. La femelle, ici représentée, est deux fois plus grosse que le mâle. Son abdomen gonflé comme un ballon est rempli d’oeufs.

Animalia / Eumetazoa / Arthropoda / Chelicerata / Arachnida / Micrura / Megoperculata / Araneae / Labidognatha / Araneidae / Araneus quadratus (Clerck, 1757)

Pas de commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.