La Corydale jaune : Pseudofumaria lutea (Linnaeus) Borkhausen, 1797

La Corydale jaune : Pseudofumaria lutea (Linnaeus) Borkhausen, 1797

oliviermattelart

Une Corydale jaune orne le mur nord de la maison de mes parents, à Falaën.

Elle a fini par s’étendre en un gros bouquet au-dessus d’un mûrier américain.

Description

  • Racine vivace, fibreuse.
  • Tiges de 20-30 cm, ascendantes, rameuses, non grimpantes, feuillues.
  • Feuilles bi-tripennatiséquées, à segments pétiolulés, obovalés en coin, entiers ou bi-trifides.
  • Pétioles sans vrille.
  • Bractées lancéolées-cuspidées, bien plus courtes que le pédicelle.
  • Fleurs jaunes, plus foncées au sommet, assez grandes, en grappes dressées, opposées aux feuilles.
  • Eperon court et obtus.
  • Pédicelles égalant la capsule.
  • Capsule à 1 nervure sur chaque face, à graines finement ponctuées.

Écologie

Vieux murs et rochers.

Floraison

Avril-septembre.

Usages

Cultivé comme ornement.

Source : Tela Botanica

Plantae / Tracheobionta / Magnoliophyta / Magnoliopsida / Magnoliidae / Papaverales / Fumariaceae / Pseudofumaria lutea (Linnaeus) Borkhausen, 1797

Pas de commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.